Enfant du baby boom, André Clette a débuté en publiant ses dessins dans divers journaux et opuscules anarcho-pacifistes. Dans les années 1970, avec une brochette d’énergumènes, il bricole de hasardeux films d’animation et promeut le mauvais goût expérimental dans l’éphémère magazine Kloak, avant de créer le mensuel satirique Rictus. Friand d’aventures collectives, il s’adonne, avec ses compères, à l’expérimentation vidéo, à la radio déjantée, au divertissement scénique et à l’écriture de livres de potaches.
Aujourd’hui retraité, il se plaît à abreuver les lecteurs du journal Même pas peur de chroniques désinvoltes et de divagations érudites.

Ouvrages André Clette