Carlos Vitale est né en 1953 à Buenos Aires (Argentine). Il est licencié en philologie hispanique et en philologie italienne. Entre autres livres, il a publié Unidad de lugar (Editorial Candaya, Barcelona, 2004) et Descortesía del suicida (Editorial Candaya, Barcelona, 2008). Il a traduit de nombreux poètes italiens et catalans : Dino Campana (prix de traduction Ultimo Novecento, 1986), Eugenio Montale (prix de traduction Ángel Crespo, 2006), Giuseppe Ungaretti, Gerardo Vacana, Sergio Corazzini (prix de traduction du ministère italien des Relations extérieures, 2003), Amerigo Iannacone, Umberto Saba (prix de traduction Val di Comino, 2004), Giuseppe Napolitano, Sandro Penna, Emilio Paolo Taormina, Antoni Clapés, Joan Brossa, Josep-Ramon Bach, etc. Il a participé à des festivals, des lectures et des rencontres de poésie en Argentine, Espagne, Venezuela, Arménie, Italie, Suisse, Roumanie, Estonie, Grèce et France. Il vit à Barcelone depuis 1981.

Ouvrages Carlos Vitale