Caroline Loncol Daigneault est auteure, chercheure et commissaire. Membre du comité éditorial d’ETC, elle a dirigé un dossier sur le Spirituel dans l’art actuel et supervise une édition croisée avec la revue L’art même (Bruxelles). Au cours des dix dernières années, elle a publié plusieurs articles et a notamment signé l’essai du catalogue de Michael Fernandes publié par le MAI. Un grand volet de ses recherches emprunte des avenues phénoménologiques pour réfléchir aux problématiques environnementales dans les arts visuels. Intéressée par les formes hybrides de l’écriture sur les arts, elle a développé le Laboratoire parcellaire, une résidence d’auteurs à OBORO, qui a donné lieu à un ouvrage éponyme qu’elle a dirigé aux éditions La Peuplade. En 2012, elle était commissaire de la Biennale de sculpture de Saint-Jean-Port-Joli, placée sous le thème de l’hospitalité, puis d’ELLE MARCHE blue mountain, une exposition à OBORO avec l’artiste Vida Simon.

Ouvrages Caroline Loncol Daigneault