Catherine Berael est architecte. Elle a rapidement trouvé les limites de la créativité dans l’exercice de sa profession. De tradition familiale, c’est vers le dessin qu’elle s’est tournée pour se ressourcer. Au fil du temps, elle développe des techniques mixtes mélangeant le pastel, l’aquarelle, les crayons de couleur et l’encre de chine. Elle expose depuis une vingtaine d’années en Belgique et en France. En 2011, elle a illustré le recueil de poésie les Utilités du rêve de Jean-Michel Aubevert (Le Coudrier), dans le cadre d’un projet pluridisciplinaire associant l’écriture, le dessin et la musique. Cette expérience enrichissante lui a donné l’envie d’illustrer ses propres récits. C’est ainsi qu’est né le carnet de voyage L’oubli n’a pas suffi à effacer les pas, qui est son premier livre.

Ouvrages Catherine Berael