Douglas Huebler (1924-1997) était l’aîné des artistes conceptuels dont il fit partie du noyau dur (avec Lawrence Weiner, Robert Barry et Joseph Kosuth) dès les premières expositions de Seth Siegelaub en 1969 (January 5-31, 1969, March Show, etc.). Son œuvre prit alors la forme de protocoles textuels accompagnés de leur « documentation ». On lui connaît la fameuse remarque : « Le monde est rempli d’objets, plus ou moins intéressants ; je ne souhaite pas en ajouter davantage. » Huebler précise « il s’agit de […] se préoccuper de choses dont les relations sont au-delà de toute expérience sensible. Parce que l’œuvre est au-delà de l’expérience sensible immédiate, la qualité de l’œuvre dépend de son système de documentation. Cette documentation prend la forme de photographies, de cartes, de dessins et de descriptions langagières. »

Ouvrages Douglas Huebler

Aucun livre trouvé