À l’aube des années 1990, Éric Lambé a animé avec Alain Corbel les précieuses revues Moka et Pelure Amère. Il a collaboré à de nombreuses revues avant de signer les Jours ouvrables aux éditions Amok. C’est avec Sifr, récit court du Cheval sans tête volume 5, qu’il débute en 1998 sa collaboration avec Philippe de Pierpont. Suivront Alberto G. en 2001, co-édition Le Seuil / FRMK, et la Pluie chez Casterman. Sa participation à la collection “Carnets Littéraires” aux éditions Estuaire lui fait rencontrer l’univers de l’écrivain Marie Desplechin pour deux ouvrages : le Sac à main (2004) et la Photo (2005). En 2008, il retrouve de Pierpont pour Un voyage chez Futuropolis avant son retour aux éditions FRMK pour Deux Îles, un livre de dessins. Illustrateur pour la presse, il a également signé un livre de jeunesse, A viagem de Djuku (le Voyage de Djuku), sur un texte d’Alain Corbel.

Ouvrages Éric Lambé