Écrivain anversois (1854-1927), Georges Eekhoud est principalement connu pour ses romans naturalistes. Il fut également journaliste, critique d’art, professeur de littérature à l’Académie des Beaux-Arts et aux Écoles normales de Bruxelles. Collaborateur de La Jeune Belgique, il s’en sépare pour fonder Le Coq Rouge, qui défend un art moins élitiste. En 1921, il est l’un des premiers à siéger à l’Académie royale de langue et littérature françaises de Belgique. La Nouvelle Carthage a obtenu le Prix quinquennal de littérature en 1888.

Ouvrages Georges Eekhoud

Les libertins d’Anvers
Légende et histoire des loïstes
Georges Eekhoud
Aden / coll. Opium du peuple
Essai
14 x 20 cm / 304 pages
ISBN 9782930402628
2009
22 €
La Nouvelle Carthage
Georges Eekhoud
Espace Nord
Roman
12 x 18.5 cm / 480 pages
ISBN 978-2-8756-8066-2
2015
9,50€
Voyous de velours
Georges Eekhoud
Espace Nord
Roman
12 x 18.5 cm / 196 pages
ISBN 9782804006297
1991
8 €