La maison d’édition City Lights débute avec la série Pocket Poets, premiers livres de poésie de poche, par laquelle Ferlinghetti, alors éditeur, vise à créer un ferment international et dissident. En 1956, la publication de Howl d’Allen Ginsberg lui vaut une arrestation pour obscénité, et le procès qui s’en suit met les projecteurs de la nation entière sur les écrivains du mouvement Beat. Ferlinghetti, grâce à un soutien majoritaire de la part de personnalités littéraires et académiques prestigieuses, sera acquitté. Ce cas sans précédents permet d’éditer en toute légalité des œuvres controversées d’une portée sociale rédemptrice.

Chantre de l’action painting et du happening, ces dernières années ont également consacré Ferlinghetti en tant que peintre. Son œuvre est exposée dans différentes galeries de par le monde. Dans les années 60 et 70, son recueil A Coney Island of the Mind a été le livre de poésie le plus populaire des États-Unis. Aujourd’hui, ce classique moderne a été traduit en neuf langues, et tiré à près de 1.000.000 d’exemplaires ! Ses livres ont reçu de nombreux prix et l’auteur a été nommé Poète Lauréat de San Francisco en août 1998 ; les autorités lui ont également dédié une rue et fait du 2 octobre le City Lights Day. Ferlinghetti déclare utiliser son poste comme « chaire de singe » pour faire s’exprimer la « voix du peuple », rarement entendue.

Après de trop longues années d’absence des lettres d’expression française, maelstrÖm a l’honneur et le plaisir de vous inviter à entendre cette autre voix de l’Amérique.

Ouvrages Lawrence Ferlinghetti

A coney island A Coney Island of the Mind
& autres poèmes
Lawrence Ferlinghetti
maelstrÖm
Poésie
14 x 21 cm / 192 pages
ISBN 978-2-9303-5588-7
2008
15 €