1947
Almanach littéraire
Bart Van den Bossche, David Martens
Les Impressions Nouvelles / coll. Réflexions faites
Essai, Littérature
14 x 21.5 cm / 368 pages
ISBN 978-2-87449-558-8
2017
24 €
Disponible

En 1947, la vie littéraire reprend, après une longue guerre, des périodes de dictature et de turbulences politiques qui ont eu un impact considérable sur la production, la diffusion, la réception de la littérature. Mais cette nouvelle vie n’est pas une simple reprise ou continuation, même si les transformations en cours ne sont pas toujours immédiatement visibles.

De l’essentiel qui s’impose tout de suite à l’attention (Gide, Malraux, Malaparte, Mann, Sartre…), de futurs chefs-d’œuvre qui passent inaperçus (Robert Antelme, Primo Levi), des œuvres tombées dans l’oubli, des revues et prix littéraires prestigieux à des curiosa ici redécouvertes, des événements individuels (emprisonnements, retours d’exil, polémiques…) aux grands enjeux sociaux de l’époque (mémoire de la Shoah, péril atomique, début de la guerre froide…), l’objectif de ce livre est de faire revivre dans toute sa diversité une année littéraire dont le présent était très différent de ce qu’en a retenu la postérité.

L’ouvrage se présente comme une coupe histologique dans le continuum de l’actualité littéraire et culturelle d’une année déterminante dans l’histoire de la littérature européenne. Cet almanach abondamment illustré plonge le lecteur, à travers 47 articles, au sein de l’écosystème de l’année 1947, comme si, lecteur à cette époque, il découvrait, au jour le jour, la littérature en train de se faire.

À propos de l’auteur

Bart Van den Bossche

Bart Van den Bossche est professeur de littérature italienne à la faculté des arts de l’université de Leuven. Ses recherches portent sur le modernisme, les avant-gardes en Italie (le futurisme, les écrivains Luigi Pirandello et Gabriele D’Annunzio), la littérature et le mythe, et la poétique du recueil. Il est également membre du groupe MDRN, laboratoire de recherche étudiant la littérature de la première moitié du XIXe siècle, période clé dans l’histoire culturelle européenne . Dans ce cadre, il a coordonné en collaboration avec Sascha Bru et Luca Somigli l’essai Futurism : A Microhistory, qui aborde pour la première fois le futurisme italien par le prisme de la microhistoire.

David Martens

David Martens enseigne la littérature moderne et contemporaine à l’Université de Leuven. Membre du groupe de recherche MDRN, il s’intéresse à la construction de l’image des écrivains et tout particulièrement à la question de la pseudonymie. Il est l’auteur de plusieurs articles et quelques livres à ce sujet, notamment l’Invention de Blaise Cendrars. Une poétique de la pseudonymie (Champion-Slatkine, 2010) et « Iconographies de l’écrivain », en co-direction avec Nausicaa Dewez, dans Interférences littéraires (2009). Il assure actuellement la direction d’un projet de recherche du Fonds de la recherche scientifique (FWO), « La Fabrique du patrimoine littéraire », dédié à l’étude de collections de monographies de poche illustrées et consacrées aux écrivains. Il est également l’un des directeurs du site d’expositions en ligne Littératures modes d’emploi et rédacteur en chef de la revue Interférences littéraires.

Du même auteur

Secretsécrivains_COUVlight-207x300 (1) Secrets d’écrivains
Enquête sur les entretiens littéraires
Christophe Meurée, David Martens
Les Impressions Nouvelles / coll. Réflexions faites
Essai
14.5 x 21 cm / 288 pages
ISBN 978-2-87449-230-3
2014
22 €