Vincent Poth
Préface de Philippe Lekeuche
Le Taillis Pré
Poésie
14.5 x 20.5 cm / 93 pages
ISBN 978-2-87450-150-0
2019
12 €
Disponible

La Poésie, chez Vincent Poth, se conçoit comme ontologique : elle n’est pas qu’une affaire littéraire, un genre d’écriture, une activité que les hommes exercent à côté de mille autres. Elle est – quand elle survient – un risque radical, un enjeu existentiel qui s’enracine dans le tragique de notre condition humaine : Connaître l’infernal, ce lieu béni où je m’énonce.
Car, pour notre jeune auteur, le poète n’est pas un artisan, un fabricant de textes : Ah ! Le moindre mot fait mal : me revoilà poète. C’est plutôt le poème qui lui arrive, et son absence sera ressentie comme un manque que rien, pas même l’amour et ses jouissances, ou les diverses satisfactions que la vie apporte, ne peut combler : Ne reste que la chair / Les choses mortes.
— Philippe Lekeuche, extrait de la préface.

À propos de l’auteur

Aucune information concernant cet auteur

Du même auteur

Aucun autre livre de cet auteur