128

Au XVIe siècle, l’humaniste Erasme vint souvent séjourner chez les chanoines du chapitre, à l’ombre de la collégiale Saints-Pierre-et-Guidon, seconde plus importante église bruxelloise. Il fit ainsi du lieu un site de rayonnement spirituel.

À propos de l’auteur

Aucune information concernant cet auteur

Du même auteur