Au-delà de la psychiatrie et de l'esthétique
Étude sur Hans Prinzhorn
Fiorella Bassan
Traduit de l'italien par Jérôme Nicolas

Arts, Psychiatrie
13 x 20 cm / 224 pages + cahier photos
ISBN 978-2-35687-164-0
2012
22 €
Disponible

Dans son travail pionnier de 1922, Expressions de la folie, Hans Prinzhorn (1886-1933), historien de l’art et psychothérapeute, présentait un matériau d’un intérêt psychiatrique et artistique exceptionnel : une impressionnante collection de dessins, peintures, sculptures d’environ quatre cent cinquante patients hospitalisés dans les cliniques et les asiles de l’Europe. Il proposait une première théorie de la figuration ouverte aux problèmes de la psychopathologie. L’ouvrage de Prinzhorn a immédiatement connu un énorme succès et est apparu comme un livre d’art riche d’images – « le plus beau livre d’images qui soit », avait dit Paul Éluard –, dédié à un sujet jusque-là limité aux études psychiatriques.

Son influence durant l’entre-deux-guerres a été immense, tant dans le domaine de la psychiatrie que dans les arts, bien que souvent inavouée. Il suffit de penser à l’impact exercé sur des artistes tel qu’Alfred Kubin, Paul Klee, Max Ernst et Jean Dubuffet.

La modernité de Prinzhorn, vivement ressentie par ses contemporains, nous interpelle encore aujourd’hui. La crise du sens, la désagrégation, la fragmentation, avec le malaise d’une perturbante étrangeté, font partie de notre modernité et des formes qui la reflètent.

À propos de l’auteur

Aucune information concernant cet auteur

Du même auteur

Aucun autre livre de cet auteur