Aurelien_daragon
Carine Trevisan
Un "nouveau mal du siècle"
Aden / coll. Fonds rouge
Essai
15 x 21 cm / 338 pages
ISBN 9782805900556
2010
15 €
Disponible
Dist. : Autodistribué
chez l'éditeur

“Roman du retour”, Aurélien représente le désarroi d’un combattant au sortir de la Grande Guerre, désarroi désigné dans les années 1920 comme un “nouveau mal du siècle”. Figure du désœuvrement et du désengagement, le personnage créé par Aragon est au cœur d’une réflexion sur le rapport de soi à soi du survivant, et les troubles de la perception du réel. La dépersonnalisation, notion empruntée à la psychiatrie, permet ici de cerner au plus près la dérive subjective du survivant dans un monde déréalisé.

C’est par le choix d’une forme narrative spécifique qu’Aragon aborde la question d’une mémoire blessée par la guerre. le travail sur la disjonction temporelle, la répétition et le leitmotiv, sur le hasard, comme dysfonctionnement de la causalité, sur la thématique de l’identité et de l’être de fuite ont été retenus dans cet essai comme caractéristiques de l’écriture aragonienne de l’histoire. Écrit en marge des circonstances de la rédaction, l’Occupation, Aurélien permet de repenser les rapports de l’écriture à la guerre, écriture qui, dans ses troubles et ses plis, mime, par empathie, la débâcle des survivants, tout en effectuant un travail de cicatrisation, de remembrement, d’apaisement.

À propos de l’auteur

Aucune information concernant cet auteur

Du même auteur

Aucun autre livre de cet auteur