Stéphanie Ferrat
La Lettre volée / coll. Poiesis
Poésie
12 x 21 cm / 120 pages
ISBN 978-2-87317-352-4
2009
16.50 €
Disponible

Poésie, la parole qui garde traces parce que dite avec peu de mots, assurant ainsi l’éclat de ceux-ci, refusant de céder à quelque exubérance allusive ou approximative, pour s’attacher à la précision de leurs rapports, à l’accord de leurs parcours. C’est aussi, sans doute, que chaque instant rendu est chargé à la fois d’imprévisible et d’illimité, que leur saisissement est soumis à des déplacements continus bien que souvent convergents : toujours ailleurs / le regard // attendu // au fond des yeux. La netteté des textes qui composent Caisson de Stéphanie Ferrat s’adosse à l’abrupt de chaque instant saisi, de chaque moment reconnu. Elle donne à la mémoire féconde sa portée immédiate. Et chaque poème, pour ne pas dire chaque vers, s’imprègne de fragments d’expérience du monde pour les retourner de manière à mieux conduire le lecteur aux points les plus sensibles des nœuds de sensations en les désenchaînant, cherchant alors à renouer l’expérience poétique à l’œuvre. Ces textes produisent l’impression de pulsations dont l’effet est de multiplier les cassures, non sans redéfinir, non sans reconstituer, par là, le rapport au réel.

À propos de l’auteur

Stéphanie Ferrat

Stéphanie Ferrat, née en 1972 à Aix-en-Provence, vit aujourd’hui à Ampus dans le Var. Poète, elle s’est également fait connaître comme plasticienne et éditrice (Pavupapri, devenu les mains). Depuis un peu plus de dix ans, elle a publié plus d’une dizaine de livres de poésies, accompagnés parfois par des œuvres d’artistes actuels. Parmi les livres qu’elle a publié depuis 2004, citons : Couvrir la bouche (préface de Jean-Louis Giovannoni, Le Dé bleu, 2004) ; Corps seulement (Remarque, 2005) ; Abîmer de jour (La Lettre volée, 2007) ; les Mains prononcées (L’Arbre à paroles, 2009) ; Caisson (La Lettre volée, 2009) ; Réceptacle (Fissile, 2009). Stéphanie Ferrat a également publié dans plusieurs revues dont Propos de campagne, la Canopée, N4728, le Nouveau Recueil, l’Animal et Rehauts.

Du même auteur

Abîmer de jour
Stéphanie Ferrat
La Lettre volée / coll. Poiesis
Poésie
12 x 21 cm / 112 pages
ISBN 2-87317-318-0
2007
16 €
Caillot
Stéphanie Ferrat
La Lettre volée / coll. Poiesis
Poésie
14 x 21 cm / 80 pages
ISBN 978-2-87317-324-1
2013
15 €