Carnet-petit-revuiste
Jacques Morin
Ill. de Claudine Goux
Les Carnets du dessert de lune
Récit
10 x 14 cm / 22 pages
ISBN 978-2-930607-65-8
2016
5 €
Disponible

La revue est un art méconnu. Difficile. Ingrat autant que trop souvent les auteurs qui y passent, désinvoltes ou dilettantes. On pourrait donc croire qu’il y a là, pour qui s’est mis en tête de publier une revue, matière à découragement. Détrompez-vous, prenez l’exemple de Jacques Morin, voilà plus de trente-cinq ans qu’il dirige, anime, gère, cette revue de poésie Décharge qui peut se targuer d’avoir livré aux lecteurs 170 numéros. Car le revuisme est aussi une maladie, de type monomaniaque : les symptômes sont connus, le patient (oui, le revuisme est une longue patience) mange et ne vit que pour subvenir à la revue, son rythme biologique en est perturbé : il marche au trimestre et au quantième. Et ne croyez pas que cette maladie soit tenue pour honteuse : non, le malade s’expose volontiers, prend plaisir à s’observer, prendre des notes, publie ses Carnets. Car là se cache sans doute le ressort secret du revuiste : il tient plus que tout à nourrir cette source perpétuelle d’étonnements que lui procure sa revue.
— Claude Vercey

Lire un extrait

À propos de l’auteur

Jacques Morin

Jacques Morin est né en 1950 à Paris. Il vit à Égleny dans l’Yonne. Il a coanimé la revue le Crayon noir (1973-1981), le Désespoir, précisément (1980-1981) et dirige la revue Décharge depuis 1981. Il a publié aux Carnets du dessert de lune Poèmes sportifs en Puisaye-Forterre (2003) et Carnet d’un petit revuiste de poche (2016).

Du même auteur

Aucun autre livre de cet auteur