Regarderveutdire
Pour une sociologie visuelle
Daniel Vander Gucht
Les Impressions Nouvelles / coll. Réflexions faites
Essai, Sociologie
14.5 x 21 cm / 288 pages
ISBN 978-2-87449-425-3
2017
20 €
Disponible

La sociologie visuelle connaît depuis quelques années un regain d’intérêt au sein de la communauté sociologique tandis que les documentaires de Robert Flaherty, de Jean Rouch, de Raymond Depardon ou de Frederick Wiseman, les films de Dziga Vertov, de William Klein, de Jacques Tati ou de Ken Loach ou encore les photos d’August Sanders, de Walker Evans, de Nan Goldin ou de Martin Parr font désormais partie intégrante de la culture sociologique. Il serait donc regrettable qu’ils échappent à la formation en sociologie à l’université sous prétexte qu’il s’agit là de cinéma ou de photographie, d’autant que la photographie et la vidéo sont des outils dont le chercheur doit se saisir pour apprendre à voir la réalité sociale de manière non naïve et comprendre ce que regarder veut dire.

C’est en partie à quoi s’emploie cet ouvrage qui se présente autant comme un plaidoyer pour l’usage étendu de l’image en sociologie que comme un manuel destiné à s’exercer à la sociologie visuelle en développant des compétences propres au « regard sociologique ».

La sociologie visuelle se révèle à cet égard un merveilleux instrument d’investigation sociologique qui se double d’une pédagogie du regard.

À propos de l’auteur

Daniel Vander Gucht

Daniel Vander Gucht est professeur de sociologie à l’Université libre de Bruxelles où il dirige le GRESAC (Groupe de recherche en sociologie de l’art et de la culture) et la Revue de l’Institut de sociologie. Il a publié plusieurs essais dont l’Art contemporain au miroir du musée (La Lettre volée, 1998) ; Art et politique. Pour une redéfinition de l’art engagé (Labor, 2004) ; la Jalousie débarbouillée. Éloge de l’incertitude amoureuse (Labor, 2005 ; rééd. La Lettre volée, 2014) ; Ecce homo touristicus. Identité, culture et patrimoine à l’ère de la muséalisation du monde (Labor, 2006) ; l’An passé à Jérusalem. Journal yérosolymitain (2004-2005) (La Lettre volée, 2008) ; l’Expérience politique de l’art. Retour sur l’engagement artistique (Les Impressions Nouvelles, 2014) ainsi qu’Écrits prématurés et troubles chroniques (La Lettre volée, 2015).

Du même auteur

L'an passé à Jérusalem L’An passé à Jérusalem
Journal hiérosolymitain (2004-2005)
Daniel Vander Gucht
La Lettre volée / coll. Essais
Essai
15 x 21 cm / 224 pages
ISBN 978-2-87317-336-4
2008
19.50 €
La sociologie par l'image La Sociologie par l’image
Revue de l’Institut de sociologie 2010-2011
Daniel Vander Gucht
La Lettre volée
Revue, Sociologie
15 x 23 cm / 352 pages
ISBN 978-2-87317-284-8
2013
35 €
Jalousie débarbouillée La Jalousie débarbouillée
Éloge de l’incertitude amoureuse
Daniel Vander Gucht
La Lettre volée / coll. Essais
Essai
15 x 21 cm / 80 pages
ISBN 978-2-87317-420-0
2014
14 €
From beyond From beyond
Djos Janssens
Aldo G. Turin, Christine Jamart, Claude Lorent, Daniel Vander Gucht

Art
20 x 26 cm / 220 pages
ISBN 978-2-87317-419-4
2014
30 €