cequilanuit
Émeric de Monteynard
L'Arbre à paroles / coll. L'Arbre à paroles
Poésie
10 x 13 cm / 118 pages
ISBN 978-2-87406-543-9
2012
12 €
Disponible
Dist. : Maison de la poésie d’Amay (BE et LUX)
chez l'éditeur

Poète de l’ombre, Émeric de Monteynard n’a de cesse de chercher la clarté, de fuir la nuit.
C’est à partir du vide qu’il crée et façonne son empreinte poétique.
« Il se peut qu’un jour, le jour l’emporte sur la nuit ».
Poète-vigile devant le silence, il le brise et balise en nous un tracé du possible, à hauteur d’homme : de ses doutes, de ses espoirs.

Et tous ces mots
Sans cesse ravalés,
Qu’ont-ils apporté
De plus
à simplement
Se taire ?

Jean Pirquenne

Extrait

À combien d’anges
A-t-on déjà parlé ?

Combien d’autres
Entrevus

Dans ce creux d’une épaule,

Dont nous cherchons
Les traces encore

À genoux ?

Combien d’autres si bien,
Si mal ignorés,

À qui,
Désormais,
Nos yeux

Vont manquer ?

À propos de l’auteur

Émeric de Monteynard

Émeric de Monteynard est né en 1956. S’il vit et travaille à Paris, c’est face à la mer, en Normandie, qu’il se ressource et qu’il assemble ses mots, un par un, à haute voix, pour que ceux-ci sonnent ce qu’ils disent, pour aller au coeur des choses « avec un ton et un sens de l’essentiel. »
Publications. Aux éditions éclats d’encre : Aimer, le dire, 2001. Concéder l’or et le bleu, 2002. Dans ce tremblé des dires, 2003.
Toucher les doigts du sourcier, 2004. Chez L’Arbre à paroles : Aux arbres penchés, 2006. Ce qui, la nuit, 2012.
Site : www.emericdemonteynard.fr

Du même auteur