C'est pas un jeu
Françoise Lison-Leroy
Dessins de Jean-Claude Saudoyez
Esperluète / coll. Livres
Arts, Poésie
11 x 19 cm / 80 pages
ISBN 978-2-930223-86-5
2008
15 €
Disponible
Dist. : Autodistribution
chez l'éditeur

Nous voilà prévenu, c’est pas un jeu ! Ni les personnes évoquées, ni les gestes posés, ni la parole du poète… La vie est au-delà du jeu, plus précieuse et plus grave. Cruelle aussi parfois dans le sourire que les mots provoquent.

Et le poète, comme le sculpteur, évoque la part d’étrangeté qui façonne l’humanité.

Le livre est composé d’un ensemble des quatre textes : C’est pas un jeu – Le bleu ciel n’embellit personne – Jean et Julia – L’aveu, l’envol.

Extrait :
embarquement en tes yeux / comme le canard
plongeur / au noir de l’étang / d’où viens-tu /
toi tu sais tout du monde / et nous nous
ingénions / à te voler la science /
l’écho de la mémoire / est-ce par jalousie ?

tes itinéraires / tu les confies au souffle / à
l’image sans nom / avant que n’intervienne / la perte qui nous rassemble

À propos de l’auteur

Françoise Lison-Leroy

Françoise Lison-Leroy vit en Belgique. Elle y est née en 1951, dans un village du Pays des Collines. Elle habite près de Tournai, où elle enseigne le français et participe à la page culturelle du journal Le Courrier de l’Escaut.

Elle publie de nombreux livres de poésie et quelques recueils de nouvelles. Avec Pays géomètre (L’Age d’Homme, 1991), elle a obtenu le prix Max-Pol Fouchet. Ses Histoires de Petite Elle (Luce Wilquin, 1996) ont été rééditées par Labor (1999). Quelques ouvrages sont destinés aux enfants, tel Marie-Gasparine (Le Dé Bleu, 1999) . Dans Celle que l’été choisit (Rougerie, 1999), on trouve selon Carl Norac, “un souci aigu de la forme, un lent assolement des images, un impressionnisme de la concision”.

Aux Editions Esperluète, elle publie Sans mots, illustré par Anne Leloup, ainsi qu’un livre pour enfants, Je n’ai jamais dit à personne que, en collaboration avec Colette Nys-Mazure et Montse Gisbert, et le recueil Commencer par le soir, avec des photographies de Sylvie Derumier.

L’incisive, paru en 2005 chez Rougerie (F), a reçu le prix de littérature Charles Plisnier.

Du même auteur