musiqueetcinema_COUV1
Dialogues avec des compositeurs et des cinéastes
Frédéric Sojcher, José Moure, N. T. Binh
Les Impressions Nouvelles / coll. Caméras subjectives
Entretien
14.5 x 21 cm / 208 pages
ISBN 978-2-87449-190-0
2014
17 €
Disponible
Dist. : Harmonia Mundi
Particuliers Belgique

D’où est venue l’idée de la flûte de pan pour le thème célébrissime du Grand Blond avec une chaussure noire ? Comment a réagi un jeune rocker quand deux inconnus lui ont demandé : « Bonjour, on s’appelle Joel et Ethan Coen, est-ce que vous voudriez travailler gratuitement sur notre premier film » ? Qu’a répondu Pedro Almodovar quand son futur compositeur-fétiche lui a déclaré, à leur première entrevue : « Je vous préviens, je suis très timide » ? Et quelle attitude adopter, quand le réalisateur de Cyrano de Bergerac vous annonce : « C’est un film du 20e siècle, d’après une pièce du 19e, dont l’action se passe au 17e. Quel genre de musique proposez-vous » ?

Les réponses à ces questions, et à des centaines d’autres, vous les trouverez dans cet ouvrage unique. Pour la première fois, un livre donne la parole à des cinéastes et des compositeurs internationaux, pour parler de leurs collaborations.

Il y a des scènes de films que nous connaissons par cœur, et des musiques de cinéma que nous pouvons fredonner instantanément. Cette conjonction paraît naturelle, évidente au spectateur… Mais ce que l’on ignore, et qui sera révélé dans ce livre, ce sont les hasards miraculeux ou les conflits intenses, le travail acharné ou les élans d’inspiration qui ont présidé à d’inoubliables morceaux d’anthologie.

Dépassant le cliché du musicien trouvant l’illumination au clavier de son piano, nous explorons la « petite cuisine » qui va donner naissance à ces moments magiques. Ces récits regorgent d’anecdotes savoureuses et éclairantes sur la genèse des œuvres, qui constitue pour chaque film une aventure différente. Par exemple, le metteur en scène Benoit Jacquot, au bout de 16 longs métrages, restait totalement opposé à l’idée même de musique originale, jusqu’à sa rencontre avec Bruno Coulais qui, depuis, compose la musique de tous ses films (dont Les Adieux à la reine) !

L’idée de ce livre, c’est aussi de montrer que la même complicité peut s’instaurer entre les cinéastes et les compositeurs de tous les types de cinéma, des comédies les plus populaires aux films d’auteurs les plus pointus – des Aventures de Rabbi Jacob mises en musique par Vladimir Cosma, aux œuvres exigeantes d’Atom Egoyan (dont le compositeur attitré Mychael Danna, a dernièrement reçu un Oscar pour L’Odyssée de Pi d’Ang Lee) et Claire Denis (qui collabore spectaculairement avec le groupe Tindersticks), en passant par Les Liaisons dangereuses filmées par Stephen Frears (musique de George Fenton), ou par les succès planétaires des musiques d’Ennio Morricone.

À propos de l’auteur

Frédéric Sojcher

Frédéric Sojcher est né à Bruxelles en 1967. Il a réalisé dix courts métrages et trois longs métrages : Regarde-moi (2000), Cinéastes à tout prix (2004) et Hitler à Hollywood (2011, prix international de la Critique au Festival de Karlovy Vary). Ses livres explorent l’envers du décor des tournages (Main basse sur le film), les parcours épiques de cinéastes (Luc Besson, un Don Quichotte face à Hollywood ?) et la pratique du cinéma (le Manifeste du cinéaste). Professeur à l’université de Paris 1 (Panthéon – Sorbonne), il dirige le master pro en scénario, réalisation et production.

Du même auteur