Comptes-rendus à
Nathalie Heinich
Les Impressions Nouvelles / coll. Réflexions faites
Essai
14.8 x 21 cm / 192 pages
ISBN 978-2-87449-036-1
2007
18 €
Disponible

Ce volume rassemble 9 études sur des figures majeures de la sociologie et de l’anthropologie : Walter Benjamin, Pierre Bourdieu, Norbert Elias, Erving Goffman, Françoise Héritier, Bruno Latour, Erwin Panofsky, Michaël Pollak.

Ces neuf articles furent, à l’origine, des comptes rendus de livres, publiés de 1983 à 2007 dans des revues spécialisées – à l’exception de deux courts textes relevant de l’hommage nécrologique. Ils ne procèdent pas d’une affiliation inconditionnelle à des maîtres mais, plutôt, d’un examen critique de leurs travaux, indissociable de tout exercice d’admiration, selon le beau titre de Cioran : comptes rendus à des auteurs, en règlement d’une dette intellectuelle, ils sont en même temps des comptes rendus de leurs contributions, ne s’interdisant pas une certaine irrévérence.

Car s’ils ont été choisis d’abord en raison de l’importance de l’ouvrage en question, ils l’ont été aussi pour ce que le compte rendu, plutôt que de s’en tenir à la simple description ou à la paraphrase, explicite un non-dit du texte commenté. Mais parce que le non-dit ne résulte pas forcément d’une volonté maligne de dissimulation, le dévoilement ne prend pas toujours une forme critique. On s’en apercevra dans ces textes, où il se décline sous des modes variés : renversement, soulignement, explicitation, extension, interprétation, complément, éclairage.

Sociologie de l’art, sociologie des sciences, anthropologie de l’identité ; cinq sociologues, un philosophe, un historien d’art, un anthropologue ; trois Français, trois Allemands, un Autrichien, un Américain (dont cinq émigrés) : voilà qui dit bien le caractère trans-frontalier, à tous les sens du terme, de la discipline sociologique, à partir de laquelle ont été produites ces lectures, en forme de comptes rendus à quelques chercheurs qui, pour l’auteur de ce recueil comme pour beaucoup d’autres lecteurs, comptent et, sans doute, compteront durablement dans la vie intellectuelle.

À propos de l’auteur

Nathalie Heinich

Nathalie Heinich, née à Marseille en 1955, est sociologue, directeur de recherche au CNRS, membre du CRAL (Centre de recherches sur les arts et le langage : École des Hautes Études en Sciences Sociales, Paris), et membre associée au LAHIC (Laboratoire d’anthropologie et d’histoire sur l’institution de la culture : CNRS, Ministère de la Culture, EHESS).

Titulaire d’un doctorat de l’EHESS consacré à l’histoire sociale de la notion d’artiste (1981), et d’une habilitation à diriger des recherches (1994), elle s’est spécialisée dans la sociologie des professions artistiques et des pratiques culturelles (identité d’artiste, statut d’auteur, publics de musées, perception esthétique…), tout en développant une réflexion sur les crises d’identité (expérience concentrationnaire, accession à la notoriété, construction fictionnelle des modèles identitaires…).

Outre de nombreux articles dans des revues scientifiques ou culturelles, elle a publié des ouvrages (traduits en anglais, italien, allemand, portugais, espagnol, néerlandais, coréen, japonais, turc, croate, russe) portant sur le statut d’artiste et la notion d’auteur, l’art contemporain, la question de l’identité, le rapport aux valeurs, ainsi que l’histoire de la sociologie.

Du même auteur

Faire voir Faire voir
L'art à l'épreuve de ses médiations
Nathalie Heinich
Les Impressions Nouvelles / coll. Réflexions faites
Essai
14.8 x 21 cm / 224 pages
ISBN 978-2-87449-069-9
2009
18 €
Sortir-COUV-204x300 Sortir des camps, sortir du silence
De l’indicible à l’imprescriptible
Nathalie Heinich
Les Impressions Nouvelles / coll. Réflexions faites
Essai
14.5 x 21 cm / 224 pages
ISBN 978-2-87449-121-4
2011
19 €
La sociologie à l'épreuve de l'art La Sociologie à l’épreuve de l’art
Entretiens avec Julien Ténédos
Nathalie Heinich
Les Impressions Nouvelles / coll. Réflexions faites
Entretiens
14.5 x 21 cm / 224 pages
ISBN 978-2-87449-301-0
2015
20 €