cover_chenot_rio
Francis Chenot, Rio Di Maria
L'Arbre à paroles / coll. L'Arbre à paroles
Poésie
13 x 20 cm / 62 pages
ISBN 978-2-87406-487-6
2010
10€
Disponible
Dist. : Maison de la poésie d’Amay (BE et LUX)
chez l'éditeur

En cinquante sizains croissants ou décroissants, deux jumeaux allaités à la Louve alternent leurs voix et caractères : à Di Maria l’italique, à Chenot le (gallo-)romain, pour dire De deux choses lunes, deux choses louves. Deux choses lunes : la nuit vide et le rêve plein ; deux choses louves : la grande famine et le cercle fraternel. Comme l’air a ses oiseaux et la mer ses baleines, la terre aussi porte ses animaux chanteurs qui vocifèrent ou déplorent. Enragés ou dolents en d’invariables et renaissantes lunaisons, les poètes sont d’insatiables enfants-loups que hante cette incertaine espérance : «Partir plus loin qu’ailleurs»…

À propos de l’auteur

Rio Di Maria

Rio Di Maria est né le 18 juillet 1946 à Canicatti (Sicile) où il a vécu jusqu’à l’âge d’onze ans. Avec sa famille, vie précaire comme tout Sicilien non assujetti à la Mafia ou aux nantis. émigration. De 1946 à 1960, la moitié d’une ville de plus de cinquante mille habitants a émigré vers les états-Unis, Canada, Venezuela, Argentine, Australie, Angleterre, Allemagne, Suède, Danemark, France et Belgique. Rio réside dans la région liégeoise depuis 1957. études commerciales. Quarante ans de travail dans une entreprise métallurgique. Marié à Viviane : trois enfants. Premiers poèmes en 1965. En 1967, rencontre des Francis, Chenot et Tessa. 1967, premier poème publié dans la revue Asphalte que dirigeait Francis Chenot. Il participe depuis à l’aventure poétique de Vérités d’abord et l’Arbre à paroles ensuite. Premier recueil en 1973. Passionné de cinéma et de peinture, il filme les soirées de poésie depuis 1994 ; mémoire de l’Arbre à paroles à partager.

Francis Chenot

L’auteur
Francis Chenot est né le 6 mars 1942 à Petitvoir, à l’époque commune de Tournay (qui comprenait aussi le hameau de Verlaine) englobée depuis dans Neufchâteau. De l’Ardenne, il a gardé les silences têtus et l’économie de mots qui caractérisent son écriture. Fondateur avec Francis Tessa, de la Maison de la poésie d’Amay et des éditions de l’Arbre à paroles, il a, en effet, peu publié : une vingtaine de recueils et de plaquettes en quarante-cinq ans.

Du même auteur