Dernières nouvelles de la mort
Nicolas Marchant
maelstrÖm / coll. compAct
Nouvelles
12 x 16 cm / 54 pages
ISBN 978-2-87505-196-7
Nouvelles
7 €
Disponible

Étant paradoxalement affublé d’un optimisme à toute épreuve ET d’une mélancolie quasi-pathologique, l’auteur décida d’appeler ce recueil « Dernières Nouvelles de la mort », peut-être dans l’espoir de ne plus trop en avoir. L’espoir étant une passion triste (selon Spinoza & co.), il reste néanmoins que tenter de conjurer les facettes cruelles et abjectes de la mort (et ceux qui s’en délectent), notamment par l’écriture, signifie résolument se positionner en faveur de la vie. Les pages de ce livre y participent avec verve.

À propos de l’auteur

Nicolas Marchant

Nicolas Marchant est né en 1967. En 1993, il termine ses études à l’atelier de dessin de l’Académie royale des beaux-arts de Bruxelles, qu’il complète par la suite par des séminaires de philosophie, une approche autodidacte de la musique et des stages de danse. Depuis 1989 il anime des ateliers de dessins avec des enfants et adolescents. Simultanément, il travaille d’abord comme distributeur de boîte de biscuits dans les homes bruxellois, dératiseur, barman, plongeur, scénographe, puis comme compositeur, d’abord pour le théâtre puis pour la télévision, le cinéma et la danse, ainsi qu’au sein de différents groupes et collectifs. Parallèlement, il fait des photos, des petits films, des installations et des performances, mais en fait il aime aussi écrire, particulièrement depuis quelques années. Bref, il se sent un peu comme du fromage belge (un peu de tout), ce qui ne l’a pas aidé pour le sentiment de légitimité, mais cela a développé chez lui un grand respect et un grand amour pour le chipotage.

Du même auteur

Aucun autre livre de cet auteur