Des relations édifiantes
Guy Lelong
Les Impressions Nouvelles / coll. Hors collection
Essai
17.5 x 25 cm / 128 pages
ISBN 2-906131-18-0
1992
22 €
Disponible

Les constructions architecturales et urbaines sont d’ordinaire agencées à des fins essentiellement pratiques, ou fonctionnelles. Cependant, certaines organisations d’édifices, ici qualifiés de métafonctionnels, montrent qu’un rôle dominant peut être accordé à des relations formelles spécifiques, le plus souvent spatiales. Or ces arrangements singuliers, parce qu’ils agissent sur les fonctions qui leur sont associées, tendent à changer les usages reçus. C’est à répertorier, de Michel-Ange à l’Institut du Monde Arabe, de Mario Botta au parc de la Villette, quelques-unes de ces « relations édifiantes » et à mettre en évidence l’enjeu, dont elles sont diversement porteuses, que cet ouvrage s’est avant tout attaché.

De même, plusieurs artistes proches de tendances conceptuelle et minimaliste, comme Michael Asher ou Sol LeWitt, ont fait apparaître que le traitement décoratif des lieux était capable de rapports autrement plus subtils que la simple valorisation fonctionnelle. C’est à développer pareils décalages et renversements imprévus que ce livre s’est en outre essayé.

Les thèses ainsi avancées reçoivent le soutien de deux études consacrées à la sculpture. Si la première permet de suivre pas à pas l’Apollon et Daphné du Bernin, dont l’espace circulaire parvient, en bout de course, à modifier la fiction d’Ovide qui lui sert de base, le lecteur découvrira, avec la seconde, comment Les deux plateaux de Daniel Buren, déduits de la cour du Palais Royal où ils s’inscrivent, proposent un nouveau type de compréhension des lieux.

À propos de l’auteur

Aucune information concernant cet auteur

Du même auteur

Aucun autre livre de cet auteur