dieudu12
Alex Barbier
Frémok / coll. Amphigouri
Bande dessinée
21 x 26.5 cm / 88 pages
ISBN 978-2-35065-051-7
2011
22 €
Disponible

Œuvre de jeunesse du pape du FRMK, le Dieu du 12, chef-d’œuvre épuisé depuis plus d’une vingtaine d’années, est enfin réédité par le FRMK.

Les originaux (parmi d’autres), disparurent, brûlés dans l’incendie qui ravagea l’atelier du maître. Mais, avec patience, un lent et important effort de recherche et de restauration, voici que renaît de ses cendres, tel le Phénix, ce livre essentiel, jamais paru tel que son auteur l’avait imaginé.
Ce livre est une œuvre entièrement à part, à part dans le domaine de la Bande Dessinée, et au sein même du travail d’Alex Barbier. Un récit halluciné, un foisonnement visuel composant un univers de Science-Fiction que l’on pourrait de bonne foi attribuer à Philip K. Dick, si celui-ci s’était un jour emparé de pinceaux pour donner forme à ses visions.

Une BD de genre en somme, mais bien plus largement, comme quand le Genre, trop rarement, se réalise en refuge de la pensée dissidente, en l’expression parfaite du malaise, de la solitude et de la démence moderne.

Nous y croisons entre autres un Dieu, dont les pensées se matérialisent dans la réalité hors de tout contrôle et qui, retranché à Perpignan, dernière zone libre hors de l’influence des Couics, évolue dans un monde que les machines ont reconstruit en se basant sur la lecture des Garçons sauvages, de William S Burroughs, en oubliant d’ailleurs d’y intégrer des femmes.

La beauté indéniable des planches d’Alex Barbier, la crudité de certaines évocations et l’amère mélancolie des personnages y sont restituées comme nulle part ailleurs, donnant dans le même temps à la Bande Dessinée ses lettres de noblesse.

À propos de l’auteur

Alex Barbier

Né en 1950 à Saint-Claude dans le Jura, Alex Barbier est renvoyé de l’éducation nationale alors qu’il est professeur de dessin. Motif : attitude subversive. S’il y a bien eu de brèves années où il a été un garçon sage et singulièrement doué pour le dessin, plus tôt, à l’école, il s’était déjà montré, comment dire… sauvage.
Dès ses débuts en bande dessinée, à l’aube des années 1980, il marque le genre avec deux livres, Lycaons et le Dieu du 12. Couleurs criardes et univers hallucinés, jeunesses folles et lycanthropes, vices et bassesses ordinaires : Burroughs et Céline trouvent un éblouissant héritier dans le champ de la littérature graphique. Désormais installé par ses pairs de F. (comprenez le Frémok) comme une référence majeure, il compte aux éditions FRMK non seulement sa trilogie des Lettres au Maire de V., mais aussi un livre-entretien biographique et De la chose, recueil de petites peintures à l’huile érotiques, douces et délicates.

Du même auteur

couverture (44) De la chose
Alex Barbier
Frémok / coll. Quadrupède
Bande dessinée
20 x 20 cm / 56 pages
ISBN 2-930204-11-7
1997
22 €
couverture (39) Autoportrait du vampire d’en face
(Lettres au maire de V., vol.2)
Alex Barbier
Frémok / coll. Amphigouri
Bande dessinée
21 x 26.5 cm / 118 pages
ISBN 2-930204-31-1
2000
25.15 €
couverture (20) Lycaons
Alex Barbier
Frémok / coll. Amphigouri
Bande dessinée
21.5 x 26.5 cm / 134 pages
ISBN 2-930204-41-9
2003
19 €
couverture (7) Pornographie d’une ville
Lettres au maire de V., vol.3
Alex Barbier
Frémok / coll. Amphigouri
Bande dessinée
21 x 26.5 cm / 40 pages
ISBN 2-35065-008-1
2006
14 €
s-DB-plan.indd Dernière Bande
Alex Barbier
Frémok / coll. Amphigouri
Bande dessinée
24 x 30 cm / 124 pages
ISBN 978-2930204-710
2014
28 €