Diogène le Cynique
Jacques Rampal
Les Impressions Nouvelles
Théâtre
16 x 24 cm / 120 pages
ISBN 2-906131-72-5
2004
14 €
Disponible

Vivant dans un tonneau, Diogène de Sinope, personnage entre mythe et réalité, cherche un homme à la lumière de sa lanterne éteinte (en plein jour), apostrophe les passants et lance son fameux ôte-toi de mon soleil à Alexandre-le-Grand venu lui proposer de l’aide… Bref, il est médiatique avant la lettre, c’est-à-dire plus spectaculaire que profond. S’il vivait aujourd’hui, il passerait à la télévision non pour apporter la contradiction aux grands penseurs du petit écran mais pour les entarter en direct. En même temps, il fait montre d’une belle intégrité en vivant jusqu’au bout son vœu de pauvreté et gagne notre sympathie en restant ce rebelle plein de panache.

Il nous permet aussi de mieux connaître deux philosophes importants, Antisthène et Platon, et cette Grèce antique, mère de toutes les démocraties. Le tout en alexandrins, que l’auteur souhaite remettre au goût du jour, comme le firent Hugo et Rostand deux siècles après Molière et Racine.

À propos de l’auteur

Jacques Rampal

Dessinateur, scénariste, journaliste, Rampal fait une entrée triomphale au théâtre en 1992 avec Célimène et le Cardinal, une comédie en vers, sept fois nommée aux Molières et par deux fois récompensée. Depuis, il a écrit de nombreuses pièces en prose et trois en vers, dont Esmeralda (1994) et Le Galant sanguinaire. Avec Diogène le cynique, Rampal porte la comédie en vers à des sommets d’humour et de virtuosité.

Du même auteur

Aucun autre livre de cet auteur