Dirty-white
Lydia Lunch
Traduit de l’anglais par Frédérique Longrée. Édition bilingue.
maelstrÖm / coll. compAct
Poésie
12 x 16 / 82 pages
ISBN 978-2-87505-252-0
2016
8 €
Disponible

Créer c’est, dans un sens, frôler la mort. Laisser une trace de dérapage. Chier à la face de l’histoire. Confronter la mortalité avec un majeur dressé en l’air, sachant parfaitement que la mort disposera éventuellement de ce corps, mais elle ne sera pas capable d’enterrer complètement les pièces à conviction que cette terroriste de l’art projette de laisser derrière elle.

À propos de l’auteur

Lydia Lunch

Figure emblématique de la No Wave et du mouvement Underground, Lydia Lunch est une chanteuse, poétesse, écrivain, photographe et actrice. Née le 2 juin 1959 à Rochester (États-Unis), elle a collaboré avec Brian Eno, Nick Cave, Einsturzende Neubauten, Die Haut, Marc Almond, Sonic Youth… Icône sexuelle, artiste radicale, inlassable et inclassable, son esprit de révolte, son indépendance (elle n’a jamais signé avec une Major) et l’influence qu’elle a exercée sur toute une génération en font un modèle unique de l’underground américain.

Du même auteur

Aucun autre livre de cet auteur