eclatsdhumeur
Emmanuelle Ménard
Ill. d'Emmanuelle Ménard
Le Coudrier
Poésie
14 x 20 cm / 124 pages
ISBN 978-2-930498-58-4
2015
16 €
Disponible

Curieuse et attentive par nature, Emmanuelle Ménard puise son inspiration dans le quotidien, aux détours de voyages plus ou moins lointains et d’aventures de tous les jours. Les yeux dans les yeux de la ville, du monde, de la vie, elle voudrait suivre, elle veut suivre l’Homme en marche, tel que le rêvait le génial sculpteur Giacometti. Férocité et tendresse se côtoient harmonieusement dans le regard affûté qu’elle pose sur ce quotidien qui pourrait n’être que banal et qu’elle transfigure par la richesse et la sensibilité de son écriture.

Extrait

MA SIMIESQUE VOISINE…

Ma simiesque voisine
tes murs torchés au chagrin
ont la pesanteur de l’absurde
qui se noie à l’eau vive

Esprit en filigrane
brise-glace dans les villes
tu voudrais faire le clown
pour trouver les regards

Mais rien ne bouge vraiment
dans ces yeux comme des trous
qui courent à travers tout
sur des rails bien huilés

Ma simiesque voisine
as-tu déjà manqué
au rendez-vous des hommes ?
Toi qui as peint les jours
à coups de crans d’arrêt
et fait rêver l’ennui
sur un bout de trottoir

Ma simiesque voisine
à t’éviter toujours
j’ai l’âme comme un morceau
de fer
de terre
de bois mort au combat

Ma simiesque voisine
l’universel visage
qu’on pourrait appeler « Cri »
si l’on te regardait.

À propos de l’auteur

Emmanuelle Ménard

Emmanuelle Ménard est née à Neuilly-sur-Seine le 24 septembre 1965. Elle a publié dans diverses revues, notamment Traversée et Les Élytres du Hanneton. Elle s’est aussi essayée à la nouvelle et au théâtre.

Du même auteur