VONCK-En-perte
Bart Vonck
Traduit du néerlandais (Belgique) par Daniel Cunin et l'auteur
Le Cormier
Poésie
16 x 20 cm / 74 pages
ISBN 978-2-87598-016-8
2018
18 €
Disponible

En perte, délicieusement est, après Malfeu, le second livre de poésie traduit en langue française de cet auteur néerlandophone dont on peut dire déjà que la traduction relève de la plus haute tenue, saisissante même, si ce n’est par la maîtrise des éléments qui circulent d’une langue à l’autre. Ce livre, par son effet de longue portée qui tient à l’ampleur de ce qu’il explore, est appelé à faire événement, au moins dans les milieux poétiques. Cette écriture n’a rien d’une promenade laissée au hasard. L’auteur déploie une langue poétique avec une rigueur et une lucidité qui ne l’engagent pas moins à chaque instant sur cette voie où l’évocation de l’expérience de vie en sa dimension sensible, en sa venue, en ses battements et ses impulsions autant que ses élans, s’accorde à la puissance des formes de son expression sous les coulées de la conscience de soi. Une perspective sensible où tout concourt à sa constitution, y compris à son moment réflexif où est mis en jeu toute la mémoire, avec ses manques et ses oublis, celle du corps, celle de toute expérience conquise, y compris poétique. Cette poésie n’a absolument pas renoncé à la beauté. Mais non une beauté de forme et de surface, de jeu de langue, mais celle, au-delà du plaisant, d’un savoir intuitif en tant que plaisir, mais un plaisir qui engage toutes les dimensions de l’être, mettant en jeu encore une fois tout le corps, avec tous ses désirs, toutes ses blessures, dont la poésie est issue, et tous ses appels. Ce vers ne laisse pas de doute à ce sujet : Et de s’y être également écorché, / l’invité, l’intrus, celui qui ne soufflait mot. Elle s’attache à faire voir, à faire entendre et à faire sentir la profondeur de l’expérience humaine, ses enjeux et ses vérités. Déjà les premiers vers nous placent dans ces contours et échappées : Ce qui toujours a commencé à notre place / sans ressortir à aucune époque… Ou encore : Il nous faut faire avec ce qui a péri / et demeure… Un livre à lire et à méditer.

À propos de l’auteur

Bart Vonck

Né à Bruges en 1957, Bart Vonck est l’une des voix les plus importantes de la poésie flamande contemporaine. Il est l’auteur de plusieurs recueils parmi lesquels Schaduwwerk (éditions P, 2006). Quelques-unes de ses œuvres ont été écrites directement en français. Il collabore à de nombreuses revues comme critique littéraire. Il a fait de nombreux séjours de travail dans divers pays européens et est régulièrement invité pour des lectures et des conférences, que ce soit en Espagne ou en Amérique Latine.
Bart Vonck est par ailleurs un traducteur réputé (notamment de l’espagnol et du français vers le néerlandais). Parmi les poètes qu’il a traduits, citons Federico García Lorca, Antonio Gamoneda, José Angel Valente, Pablo Neruda, Cesar Vallejo, François Jacqmin, Guy Vaes et François Muir. Il a réalisé pour l’Institut Cervantès de Bruxelles une anthologie de la poésie espagnole contemporaine en plusieurs volumes, dont le quatrième a paru en 2009.

Du même auteur

malfeu Malfeu
Bart Vonck
Le Cormier
Poésie
17 x 20 cm / 112 pages
ISBN 978-2930231-754
2012
17 €