Corinne Hoex
Ill. de Marie Boralevi
Tétras Lyre
Poésie
22 x 22 cm / 64 pages
ISBN 978-2-930685-39-7
2019
15 €
Disponible

Et surtout j’étais blonde est un texte grave, terrible même. Il y est question de l’acharnement à anéantir l’innocence, la fragilité et la fraîcheur ; de la rage dévastatrice, manipulatrice, meurtrière avec laquelle certains hommes s’approprient les femmes comme s’il s’agissait d’objets. Il y est question de la confusion qu’elles font entre l’amour et la possession, de leur besoin de se leurrer pour avoir le sentiment d’être aimées, de leur nécessité d’imaginer qu’un regard porté sur elles c’est de l’amour, que la concupiscence c’est de l’amour, et de supporter pour cela d’être maltraitées, morcelées, découpées en morceaux, d’être objets, objets de convoitise, de violence, de sadisme. Il y est question du goût installé dès la petite enfance pour cette blessure infligée par le père, entretenue par les hommes abuseurs, et de l’assuétude à être objet d’un abus de pouvoir.

À propos de l’auteur

Corinne Hoex

Corinne Hoex vit à Bruxelles. Licenciée en histoire de l’art et archéologie, elle a travaillé en tant qu’enseignante et documentaliste. Chargée de recherches, elle a publié plusieurs études relatives aux arts et traditions populaires, avant de se consacrer pleinement à son œuvre personnelle. Elle a publié des romans et des œuvres en prose : le Grand Menu (L’Olivier, 2001, rééd. Les Impressions Nouvelles, 2010), Ma robe n’est pas froissée (Les Impressions Nouvelles, 2008), Décidément je t’assassine (Les Impressions Nouvelles, 2010), le Ravissement des femmes (Grasset, 2012), Décollations (L’Âge d’homme, 2014) et Valets de nuit (Les Impressions Nouvelles, 2015). Elle a également publié plusieurs livres de poésie : Cendres (Esperluète, 2002), la Nuit, la mer (Didier Devillez, 2009), Contre Jour (Le Cormier, 2009), N.Y. (La Margeride, 2011), Juin (Le Cormier, 2011), Rouge au bord du fleuve (Bruno Doucey, 2012), le Murmure de la terre (La Margeride, 2012), l’Autre Côté de l’ombre (Tétras Lyre, 2012), Celles d’avant (Le Cormier, 2013), Matin (La Margeride, 2013), Jadis vivait ici (L’Âge d’homme, 2015), les Mots arrachés (Tétras Lyre, 2015), Oripeaux (La Margeride, 2015) et l’Été de la rainette (Le Cormier, 2016).

Du même auteur

Cendres
Corinne Hoex
Esperluète / coll. Livres
Arts, Poésie
10.5 x 20 cm / 56 pages
ISBN 978-2-930223-32-4
2002
12,50 €
Le Grand Menu
Corinne Hoex
Les Impressions Nouvelles / coll. Traverses
Roman
14.8 x 21 cm / 128 pages
ISBN 978-2-87449-090-3
2010
13 €
Juin
Corinne Hoex
Le Cormier
Poésie
14 x 19 cm / 64 pages
ISBN 978-2-930231-72-3
2011
17 €
Celles d’avant
Corinne Hoex
Le Cormier
Poésie
12.7 x 20.3 cm / 55 pages
ISBN 978-2-930231-79-2
2013
16 €
Valets de nuit
Corinne Hoex
Les Impressions Nouvelles / coll. Traverses
Roman
14.5 x 21 cm / 160 pages
ISBN 978-2-87449-308-9
2015
14 €
L’Été de la rainette
Corinne Hoex
Le Cormier
Poésie
14 x 19 cm / 31 pages
ISBN 978-2-87598-007-6
2016
10 €
Le Grand Menu
Corinne Hoex
Espace Nord
Roman
12 x 18.5 cm / 160 pages
ISBN 978-2-875681-46-1
2017
8,50 €
Leçons de ténèbres
Corinne Hoex
Le Cormier
Poésie
14 x 21 cm / 67 pages
ISBN 978-2-875980-11-3
2017
16 €