bazin
Jean Bazin
Illustrations de Jean-Marc Debenedetti. Préface de Claude Courtot

Poésie
15 x 21 cm / 82 pages
ISBN 978-2-9531333-1-8
2008
10 €
Disponible

On entre dans ce livre comme dans une forêts de signes indéchiffrables. La complicité entre l’auteur et l’illustrateur y est prégnante ; elle s’illustre dès la mise en scène des mots sur la page, dès l’orée de ces quelques signes palpitant et oscillant de manière constante entre le jour incandescent et la nuit magnétique :

Les nuits singulièrement plus courtes
y échangent de longues poignées de mots
fuite des incohérences
extrême limite du signe
où toute halte est impossible

Cette complicité remonte aux années 1970, époque où Jean Bazin fait la connaissance de Jean-Marc Debenedetti à l’occasion de la création de la revue
Ellébore : ils se découvrent des engagements et des goûts communs en admirant et en fréquentant des artistes comme Christian D’Orgeix, Saül Kaminer,
Mario Murùa, Guy Roussille et Philippe Collage. En 1986, cette association artistique les conduit à la fondation d’une revue intitulée Equivox.
Les poèmes de Figures de proie, comme ceux de Papiers d’amnésie et du Dilettaire, reflètent ces entrecroisements, ces passages, ces rencontres d’un
temps à un autre, avec en leur centre la même passion pour le surréalisme, les mêmes rêves infréquentables. Rien d’impossible dans cet univers affranchi du temps où une voix témoigne de « l’inlassable modernité onirique » tout en restant soucieuse de la qualité de la langue et d’une haute tenue littéraire se refusant les habituelles facilités.

Claude Courtot

À propos de l’auteur

Aucune information concernant cet auteur

Du même auteur

Aucun autre livre de cet auteur