Les Impressions Nouvelles » fraise_choco_integrale_couvdef
Aurélia Aurita
Les Impressions Nouvelles / coll. For intérieur
Bande dessinée
14.8 x 21 cm / 368 pages
ISBN 978-2-87449-207-5
2014
22 €
Disponible
Dist. : Harmonia Mundi

Autobiographie sans fard, confession érotique à la fois crue et tendre, reportage sur la vie contemporaine à travers les continents, regard féminin sur les choses du sexe, mais avant tout bande dessinée d’une fraîcheur et d’un brio éclatants : sur tous ces plans, les deux volumes de Fraise et Chocolat (2006-2007) se sont imposés comme une référence durable. Beaucoup de jeunes et de moins jeunes ont jeté sur leur couple un regard inspiré des dessins et de l’humour d’Aurélia Aurita. Le succès exceptionnel de cette première œuvre d’une grande maîtrise formelle et narrative a transformé Chenda (« Chocolat ») et Frédéric (« Fraise ») en véritables personnages, qu’une nouvelle génération de lecteurs peut maintenant redécouvrir dans cette édition complète et enrichie d’un épilogue inédit de 36 pages.

À propos de l’auteur

Aurélia Aurita

Aurélia Aurita est née en 1980 en région parisienne. Parallèlement à des études de pharmacie, elle débute une carrière de dessinatrice de BD, publiant ses premières histoires courtes dans Fluide glacial. Paru en 2001, Angora, livre sensuel et troublant, est immédiatement remarqué par la critique. Invitée à participer au collectif Japon, paru fin 2005 simultanément en français, en japonais et en cinq autres langues, elle se rend une première fois dans l’Archipel. C’est le coup de foudre. C’est à Tôkyô qu’Aurélia Aurita réalise les surprenantes pages de Fraise et Chocolat. Paru en français en mars 2006 puis en trois autres langues, l’ouvrage reçoit un accueil exceptionnel.
Fraise et Chocolat 2 paraît en 2007, suivi de Je ne verrai pas Okinawa en 2008, qui raconte les déboires de l’auteure avec les services d’immigration japonais. Tenue d’écourter son séjour, la jeune dessinatrice rentre définitivement en France début 2008, et s’installe discrètement dans les Vosges aux côtés de son compagnon Frédéric Boilet.
Au centre de l’attention médiatique, Aurélia Aurita publie en 2009 Buzz-moi, qui retrace de manière vive et drôle comment elle vécut ce tourbillon suscité par le succès de ses albums.

Du même auteur