suivi de l’Idiot du viel-âge
Jean-Pierre Verheggen
Postface d'Éric Clémens
Espace Nord
Poésie
12 x 18.5 cm / 280 pages
ISBN 978-2-87568-413-4
2019
9 €
Disponible
Que ce soit en Princesse Hatshepsout, à Louxor, sur un dromadaire ; en Reine de Saba parcourant la Grande Garabagne namuroise ; en petite fille toscane dans son village natal de Sorgnano di Carrara ; en actrice, sensuelle et charnelle, du cinéma italien des années 1950 ou se consumant en Cendrillon, petit tas de cendres, Gisella Fusani, qui est morte au terme d’une longue et odieuse maladie, ne cesse de vivre dans ce bouleversant poème d’amour fou qui tente de nous la restituer telle qu’elle-même elle continue d’être : belle, infiniment douce et magnifiquement rebelle.
Avec l’Idiot du Vieil-Âge, Jean-Pierre Verheggen nous propose une somme d’excentries : l’Idiot est convaincu qu’il n’y a qu’une bonne cure d’idiotie et une solide dose de rire qui puissent nous permettre de tenter d’en sortir avant le rictus final. En attendant l’instant fatal, il nous parle de sa Fiancée du bord de mer, de son ami Tintin qui a 77 ans (l’âge limite avant de ne plus pouvoir se lire), de son vélo neuf, de son amour immodéré pour les lapins puisque aussi bien, on ne le répétera jamais assez : la vie vaut lapin d’être vécue.

À propos de l’auteur

Jean-Pierre Verheggen

Né en 1942, Jean-Pierre Verheggen rejoint le groupe et la revue d’avant-garde littéraire TXT à sa fondation en 1969. Il a publié une bonne trentaine d’ouvrages parmi lesquels le Degré zorro de l’écriture (Bourgois, 1978), Divan le Terrible (Bourgois, 1979), les Folies Belgères (Seuil, 1990), Ridiculum vitae (Gallimard, grand prix de l’Humour noir, 1995), Sodome et Grammaire (Gallimard, 2008), Un jour, je serai prix Nobelge (Gallimard, 2013), Ça n’langage que moi (Gallimard 2015), Ma petite poésie ne connaît pas la crise (Gallimard, 2017) et Ramages & parlages (La Pierre d’alun, 2017). En 2009, l’Oral et Hardi, un choix de ses textes mis en scène et interprété par Jacques Bonnaffé, a valu au duo un prix Molière.

Du même auteur