Ici regarde
À quoi rêvent les statues
Evelyn Fischer-Lenotte, Natalia de Mello
52 illustrations couleur, contient un DVD
La Lettre volée / coll. Art et photographie
Art
17 x 22 cm / 80 pages
ISBN 978-2-87317-374-6
2012
27 €
Disponible

Objets de commémoration, lieux de rendez-vous, sujets de plaisanterie ou ponctuations déambulatoires, ces objets-personnes que sont les sculptures publiques ont une vie sociale qui varie en fonction des heures, des jours et des saisons comme des occupations et des humeurs de chacun. Dans la lignée d’un précédent livre publié aux éditions de la Lettre volée en 2004, Imaginer voir, Evelyn Fischer-Lenotte poursuit ici sa démarche artistique et pédagogique en soumettant ses photographies des monuments et statues prises au gré de ses pérégrinations dans la ville à un public d’enfants et d’adolescents invités à restituer l’impression que ces images auront imprimée en eux, sous forme de dessins ou de collages que l’on retrouvera dans ce livre – et surtout dans le diaporama qui figure sur le DVD. On y trouvera également 19 petits films aussi courts que surprenants et des photos de Natalia de Mello évoquant les résonances actuelles de ces œuvres et leur inscription à chaque fois singulière dans leur environnement urbanistique et social. Le succès indéniable de cette entreprise tient, nous semble-t-il, au caractère éminemment poétique et jubilatoire des propositions artistiques rassemblées dans le livre comme dans le DVD.

Textes de Brigitte D’Hainaut-Zveny et Daniel Vander Gucht.

À propos de l’auteur

Natalia de Mello

Née en 1966, Natalia de Mello est une artiste plasticienne belgo-portugaise, enseignante en art vidéo, art urbain et art numérique à l’école d’Arts2 de Mons. Cofondatrice du collectif MéTAmorphoZ avec la metteuse en scène Valérie Cordy en 2001, elle développe depuis une pratique pluridisciplinaire. Elle a déjà publié, avec Evelyn Fischer-Lenotte, un précédent livre à vocation pédagogique sur les sculptures dans la ville : Ici regarde… à quoi rêvent les statues (La Lettre volée, 2012).

Du même auteur