Il faut construire l'hacienda
Jean-Marie Apostolidès
Les Impressions Nouvelles
Théâtre
16 x 24 cm / 80 pages
ISBN 2-87449-010-5
2006
12 €
Disponible

Au départ de cette puissante pièce politique, une anecdote historique, la rencontre en août 1959 entre Pierre Elliott Trudeau, futur homme d’État, et Ivan Chtcheglov, ancien membre de l’Internationale lettriste. Ils sont l’un et l’autre sur une trajectoire opposée : Trudeau à la veille de devenir Premier ministre du Canada, Chtcheglov habitué des hôpitaux français et des asiles d’aliénés où devait se passer le restant de sa vie.

Si nous ne savons rien de ce que ces deux hommes se sont dit, on peut imaginer leurs préoccupations cet été-là : Trudeau, directeur de la revue Cité Libre, songe à entrer au Parti libéral, c’est le début de sa carrière politique. Chtcheglov est encore sous le choc de son éviction du mouvement lettriste en 1954. Cinq ans plus tard, Debord a souhaité une réconciliation, mais Ivan boude et se croit persécuté par le leader situationniste.

Trudeau et Chtcheglov incarnent deux conceptions différentes de la vie. Au-delà de l’opposition entre une vision politique du monde et une vision poétique, deux approches du théâtre s’affrontent également au cours de leur nuit d’ivresse.

À propos de l’auteur

Jean-Marie Apostolidès

Jean-Marie Apostolidès est professeur de littérature française et d’études théâtrales à l’université de Stanford (Californie). Il est l’auteur de plusieurs livres dans le domaine de l’histoire culturelle, dont le Roi-Machine (Minuit), le Prince sacrifié (Minuit), Cyrano, qui fut tout et qui ne fut rien (Les Impressions Nouvelles), les Métamorphoses de Tintin (Flammarion, Champs), Dans la peau de Tintin (Les Impressions Nouvelles), Tombeaux de Guy Debord (Flammarion, Champs), Ivan Chtcheglov, profil perdu (Allia) et Héroïsme et Victimisation (Flammarion). On lui doit également un roman autobiographique, l’Audience, et un roman graphique, Konoshiko (en collaboration avec Luc Giard), tous deux aux Impressions Nouvelles.

Du même auteur