Cover Eggericx
Gentleman architecte. Créateur de cités-jardins
Maurice Culot
CFC-Éditions / coll. Carnets d'architecture contemporaine
Architecture
23 x 30.5 cm / 336 pages
ISBN 978-2-87143-265-4
2012
45€
Disponible
chez l'éditeur

L’architecte et l’urbaniste

Jean-Jules Eggericx (1884-1963) est internationalement connu pour être l’auteur de deux cités-jardins remarquables édifiées à Bruxelles (Watermael-Boitsfort) à partir de 1921, Floréal et Le Logis, aujourd’hui classées monuments, et qui ont servi de cadre à plusieurs films dont La Rupture de Claude Chabrol et Toto le Héros de Jaco Van Dormael.

Réfugié en Angleterre pendant la Grande Guerre, Eggericx visite et analyse Letchworth, la première cité-jardin construite d’après les idées du théoricien Ebenezer Howard. Son exil britannique et son travail comme ingénieur dans une usine aéronautique, ont métamorphosé le jeune architecte. De retour à Bruxelles en 1919, le plus british des architectes belges va se consacrer aux rapports intimes qui lient l’architecture et la nature. Non seulement dans ses cités-jardins, mais aussi dans ses autres constructions, maisons, centres de santé – notamment à Bredene –, immeubles à appartements, théâtres, bibliothèques… Son pavillon à l’exposition de Paris 1937 fut plébiscité par la critique de l’époque. Après la Seconde guerre mondiale, il sera l’urbaniste-conseil pour la reconstruction de la ville d’Ostende.

Il fut un temps proche de Victor Horta chez qui il a travaillé, et sera invité en 1928 par Henry van de Velde à enseigner à l’école de la Cambre, le Bauhaus bruxellois. Membre des Congrès internationaux d’architecture moderne (Ciam), Eggericx, à l’encontre des architectes prônant un style international passe-partout, plaide pour l’intégration des édifices modernes dans leur milieu.

À propos de l’auteur

Aucune information concernant cet auteur

Du même auteur

Aucun autre livre de cet auteur