Komar & Melamid
Un art de la médiation
Devrim Bayar
20 illustrations
La Lettre volée / coll. Palimpsestes
Art, Essai
12 x 18 cm / 160 pages
ISBN 2-87317-267-3
2005
19.50 €
Disponible

Komar et Melamid sont les pionniers, au début des années 1970 du « Sots Art », une combinaison unique de pop art soviétique et d’art conceptuel. Le « Sots Art » est alors le premier mouvement artistique à s’approprier l’imagerie du réalisme socialiste et à la subvertir avec une ironie dadaïste. Réprimés par l’État, les artistes émigrent à New York en 1978, sans toutefois abandonner leur méthode artistique. Au contraire, jouissant d’une plus grande liberté, ils ont perfectionné leurs supercheries et élaboré des mises en scène sophistiquées. Parallèlement, les artistes n’ont pas non plus renoncé à leur culture soviétique. Au contraire, ils ont assimilé l’expérience de l’autocratie soviétique pour démystifier la hiérarchie élitiste du monde de l’art occidental. La déconstruction de la culture soviétique à laquelle ont procédé Komar & Melamid dans un premier temps, puis de la culture occidentale après leur émigration à New York, rejoint les pratiques démystificatrices de nombres d’artistes critiques contemporains. Les artistes définissent eux-mêmes leur critique de l’art teintée d’humour et d’ironie en ces termes : « Nous ne nous immisçons pas dans l’art mais dans les idées à propos de l’art. L’art est un outil pour nous ».

À propos de l’auteur

Devrim Bayar

Devrim Bayar, licenciée en histoire de l’art (Université libre de Bruxelles) elle a également poursuivi un master en études curatoriales à la Columbia University, New York City.

Du même auteur

Aucun autre livre de cet auteur