La Concordance du temps
Christine Van Acker
Gravures de Vero Vandegh
Esperluète / coll. Livres
Poésie
11 x 19 cm / 88 pages
ISBN 978-2-35984-033-9
2012
14 €
Disponible
Dist. : Autodistribution
chez l'éditeur

Quand le temps ne fait rien pour réunir deux personnes qui s’aiment, que deviennent-elles ? L’un est-il venu trop tôt ? L’autre est-elle arrivée trop tard ? Existe-t-il une magie qui permette d’aller à la rencontre de la jeunesse d’un vieillard en qui une jeune fille a reconnu l’amour ? Peut-on se jouer du temps ? Quels sont les sacrifices qu’exige un tel amour ? Peut-on se l’autoriser ?

La Concordance du temps nous parle du temps, nous parle surtout de l’importance de la « première fois » pour une jeune fille, de l’âge qui sépare parfois ceux qui s’aiment. En amour, les écarts d’âge ont parfum de scandale, sauf si le conte nous donne les clefs pour répondre aux questions et si la sorcière s’en mêle ; alors tout devient possible…
Un pas de deux amoureux où les amants se rencontrent, se croisent, se refusent, se rejoignent, se perdent et se retrouvent.

Christine Van Acker écrit pour tenter de trouver au fond d’elle-même ce qui, au-delà de toute morale, pure convention sociale ou simple acte intellectuel, pourrait toucher au plus profond le cœur de notre inconscient collectif. Elle aime faire des pas de côté, entrer dans l’étrange, l’onirique, avec des élans de visionnaire.

Les gravures de Vero Vandegh donnent corps aux deux amants par le jeu qui unit le personnage à son ombre. Les séquences de ses images crée une répétition narrative des plus réussies.

À propos de l’auteur

Christine Van Acker

Christine Van Acker est née avec l’invention de la « priorité de droite » en 1961. Elle a vécu son enfance sur un bateau et, aujourd’hui, elle n’est pas encore certaine d’avoir tout à fait le pied terrien. La dernière fois qu’on l’a vue, elle habitait dans un joli village qui s’appelle Lacuisine, en Belgique. Son tempérament nomade nous empêche de vous en dire davantage à ce jour.

Du même auteur