113_L230
Charles de Coster
Lecture de Jean-Marie Klinkenberg.
Espace Nord
Roman
12 x 18.5 cm / 704 pages
ISBN 9782507003920
2010
12 €
Épuisé

La Belgique, elle aussi, peut se prévaloir d’avoir un héros folklorique national : le fameux Thyl Ulenspiegel. Écrite en 1867, La légende d’Ulenspiegel est une œuvre exceptionnelle : mélange de genre, de style, de tons, elle est parfaitement inclassable.

Écrite dans une langue truculente, inspirée de Rabelais, La légende dUlenspiegel met en scène un personnage de farceur (Thyl Ulenspiegel) issu du folklore flamand. Né le même jour que Philippe II, empereur d’Espagne et des Pays-Bas, il est aussi joyeux et drôle que l’autre est sinistre et mortifère. Le joug espagnol asservit la Flandre et la Zélande. Ulenspiegel le subit dans sa chair lorsque son père, Claes, est brûlé comme hérétique et quand sa mère, Soetkin, meurt des suites de la torture pour avoir voulu garder une fortune à son fils. Il va alors incarner l’esprit frondeur et libre face à l’oppression exercée par Philippe II et le duc d’Albe. Dans toutes les villes de Flandre et de Zélande, Ulenspiegel sème la révolte : « Debout ! disent ceux de Bruxelles ; Debout ! disent ceux de Gand ! »

À propos de l’auteur

Charles de Coster

Fils d’un père flamand et d’une mère wallonne, De Coster est né à Munich. Ses Légendes flamandes (1858) préludaient à son chef-d’œuvre, La Légende d’Ulenspiegel (1867).

Du même auteur