7221960_orig
Guillaume Siaudeau
Le Coudrier / coll. Le Coudrier
Poésie
14 x 20 cm / 90 pages
ISBN 978-2-930498-27-0
2011
14 €
Disponible
Dist. : Autodistribué
chez l'éditeur

C’est l’histoire d’un avion dont le sillage s’écrit tout droit dans le ciel léger, si léger. Rien ici ne doit peser. La nuit, dirait-on, prend sur elle l’obscurité des corps, nous laisse flotter en roue libre à charge des songes. le matin ouvre les rideaux sur les yeux avec les cils pour regarder venir l’amour tendre, si tendre. Le jour se construit à mesure que nous nous y réinstallons. Suivez le fil de l’image comme la pelote d’un nuage.

L’avion ne dure que le sillage d’une cigarette sur la page blanche d’un matin premier, si premier qu’il hésite « entre le métier de boucher et celui de fleuriste », quelque matin incertain où le fil de notre vie semble s’alléger, aussi libre que le fil que laisse en suspens l’oiseau derrière lui, que le sourire dont il fend l’air.

Si volatile le fil des mots au bouquet du poème.

C’est l’histoire d’un cycliste sur le tour de piste de l’horizon qui jette des miettes de nuage aux oiseaux de passage.

Préface de Jean-Michel Aubevert

À propos de l’auteur

Aucune information concernant cet auteur

Du même auteur

Aucun autre livre de cet auteur