cover_passemagique_noel
Serge Noël
L'Arbre à paroles / coll. P.O.M. Poésie ouverte sur le monde
Poésie
13 x 20 cm / 162 pages
ISBN 978-2-87406-491-3
2011
14 €
Disponible
Dist. : Maison de la poésie d’Amay (BE et LUX)
chez l'éditeur

Long poème de méditation, de songeries, d’éblouissements, d’écritures métisses, la Passe magique propose un voyage à travers l’Europe et le Maroc, où le désir et l’espoir le disputent pied à pied à la solitude et au repli sur soi.

Extrait

Je t’invite à entrer dans le grand secret de ma solitude.
Appelle-moi, le heurtoir de mon âme chante.
Deux hommes dans la même pièce, la même rue, le même train.
Deux corps par les mains qui se joignent, abolissent le silence des étoiles.
Deux bouches aux mots usés comme fleuves qui touchent au rêve de la mer.
Deux abîmes referment un pli noir dans le ciel.
Un malentendu bienfaisant, une impossible conjonction de rêves, de paroles.
Une eau tiède et parfumée pour la soif de sable du cœur qui attend.
L’explication, la raison, la couleur, la saveur, le chaud, le froid, le tumulte des entrailles, les songes qui travaillent sous le globulement grondant des yeux, la fournaise des pensées qui dansent dans le cœur.

À propos de l’auteur

Serge Noël

Serge Noël, né en 1956, l’année du Bois du Casier et du vingtième Congrès de Moscou, est éducateur depuis trente-cinq ans dans les quartiers populaires de Bruxelles.
Son travail d’écrivain, depuis 1979, est un cheminement le long d’une écriture poétique bousculée, touffue, métisse de nuit et de grand jour, d’obscurité et d’éclat, de dérision et de gravité, de rêve et de constats sociaux, qu’ont aimée des poètes comme Marcel Mariën, Albert Ayguesparse, William Cliff, Jacques Izoard, Pierre Seghers.
Authentique paresseux qui ne se fatigue que par passion, il trouve le temps de militer dans les mouvements pacifistes, antiracistes, féministes, et d’exercer son métier d’éducateur, tour à tour dans les rues, en maisons de jeunes, dans des écoles, et aujourd’hui dans le cadre d’un projet multiple avec des jeunes de quartiers du centre de Bruxelles, de création d’une maison de jeunes gérée par eux, de création culturelle et de diffusion des écrits populaires et urbains, de solidarité et de soutien aux migrants en Belgique et au Maroc.

Du même auteur