ventoliere
Marius Chivu
Traduit du roumain par Fanny Chartres. Illustrations de Dan Stanciu.
M.E.O.
Poésie
14.5 x 21 cm / 112 pages
ISBN 978-2-8070-0047-6
2015
14 €
Disponible

Publiée en 2012, la Ventolière en plastique (Vîntureasa de plastic), immédiatement remarquée par la critique roumaine, a obtenu le prix de la Meilleure Première Œuvre poétique décerné par l’Association des écrivains de Roumanie, ainsi que le prix de la revue Observator cultural. Ces poèmes d’une grande sensibilité sont dédiés à la relation entre un fils et sa mère, paralysée et amnésique après un accident vasculaire cérébral. C’est un merveilleux chant d’amour filial, avec des associations de mots et d’images d’une grande intensité émotionnelle.

Extrait

combien de temps durera le privilège de ce sursis ?

derrière les paupières lourdement fermées
la mort dort avec elle
allongée dans son corps
bien installée dans sa chaire molle
hospitalière
chaude

et encore jeune.

si j’ouvrais ses yeux avec les doigts
je verrais deux trous
dans lesquels je m’écraserais
sous la peur

À propos de l’auteur

Marius Chivu

Marius Chivu, né en 1978 à Horezu (Roumanie), écrivain, traducteur, journaliste, critique littéraire, est rédacteur en chef des revues Dilemateca et Dilema Veche. Il a traduit les œuvres d’Oscar Wilde, Lewis Carroll et Tim Burton.

Du même auteur

Aucun autre livre de cet auteur