Corbusier-lair-pierre-a-pierre
Jean-Marie Corbusier
Encres de Dominique Neuforge
Le Taillis Pré
Poésie
14.5 x 20.5 cm / 148 pages
ISBN 978-2-87450-134-0
2018
16 €
Disponible

… la voie ouverte par Celan et du Bouchet trouve aujourd’hui en vous un continuateur.
— Jean-Pierre Lemaire

C’est toute une théorie du beau qui sert de méthode. Un livre qui s’appuie sur le spatialisme découvert par Mallarmé. Un jeu intelligent et sérieux qui ne permet pas de dire n’importe quoi, et n’importe où, ni de penser ceci ou cela son contraire. Les règles poétiques sont ici inflexibles comme la vie elle-même et comme pour annuler l’inexistence.
— Fabien Abrassart

Il y a dans cette voix, quelque chose d’abrupt et de carré qui, loin d’arrêter le mouvement de la lecture lui redonne à chaque page son élan, dans une amnésie du présent faite d’éblouissement et d’oubli. J’entends aussi l’écho lointain de Reverdy.
— Jacques Ancet

Le bilan est amer : rien n’aura eu lieu, j’aurai marché / en pure perte. Mais ces ressassements au long des veilles nous auront fait entendre la respiration profonde d’un poète témoin du plus âpre des désirs, celui de l’absolu. Nous sentons cette respiration intérieure bien proche de la nôtre, bien proche de l’essentiel indicible, et nous en sommes intimement touchés.
— Gérard Bocholier

À propos de l’auteur

Jean-Marie Corbusier

Jean-Marie Corbusier, né en 1950, a publié une vingtaine de plaquettes et recueils de poésie. Il fait partie de ces rares poètes infiniment discrets mais dont l’œuvre touche le cœur sensible de la création. Une œuvre dépouillée d’oripeaux, sans artifices, mais dont chaque poème semble toucher à l’essentiel. Un poète assurément dans la secrète évidence des choses.

Du même auteur