lamour-est-une-geographie-interieure
Elysabeth Loos
Le Coudrier
Prose
14 x 20 cm / 121 pages
ISBN 978-2-930498-89-8
2018
16 €
Disponible

Comme un membre fantôme retranché par surprise, l’écriture court, forte et drue.
L’âme errante, confrontée à la disparition subite, au vide que laisse dans l’esprit une affection devenue sans objet, s’efforce de se rassembler au terme de la perte, en un poignant recours.
— Jean-Michel Aubevert

Extrait
Le cadavre carbonisé découvert par un cycliste matinal est identifié. L’autopsie confirme le suicide par le feu.
Les journaux relayent l’information, repiquent une photo sur Facebook et la collent sur un fond boisé, barré d’un ruban de police. Bleu et blanc.
C’est lui qui a pris feu au creux d’un petit bois gonflé de sève, c’est lui qui s’est immolé au milieu des jonquilles. C’est lui, l’homme que j’aimais.
Il n’y a plus que mon cœur qui bat un temps sur trois. Il n’y a plus qu’une urgence. Voir, toucher, sentir, retrouver le velouté de la chair, la pétrir, la mordre, l’avaler, ne jamais la rendre.

À propos de l’auteur

Elysabeth Loos

Née en 1961, Elysabeth Loos explore le monde par le biais de l’écriture.
Diplômée en langues germaniques ainsi qu’en journalisme et communication, elle enseigne aujourd’hui le néerlandais en poursuivant une activité bénévole de critique théâtrale pour une radio universitaire. Son goût pour l’oralité l’a d’ailleurs longtemps poussée à écrire pour le théâtre.
Formée à l’art du conte, elle se joue du temps et de l’espace en explorant prioritairement les répertoires inuit et nordique. La nature occupe toujours une place prépondérante dans ses choix d’histoires.
On peut sans doute y voir une prolongation fantaisiste de ses années passées au sein d’une organisation internationale de défense de l’environnement…
La prose poétique semble aujourd’hui réunir tous ses champs exploratoires. L’amour est une géographie intérieure est sa première œuvre publiée.

Du même auteur

Aucun autre livre de cet auteur