lartdumontage
Comment les cinéastes et les monteurs réécrivent le film
Frédéric Sojcher, N. T. Binh
Les Impressions Nouvelles / coll. Caméras subjectives
Cinéma
14.5 x 21 cm / 208 pages
ISBN 978-2-87449-553-3
2017
17 €
Disponible

À quoi correspondent les liens entre cinéastes et monteurs ? De quelle manière s’établit et se répartit concrètement le travail entre eux ? Comment, à partir d’exemples concrets, comprendre les différentes strates d’écriture qui se cristallisent au montage ? Qu’est-ce que réécrire un film après le tournage ? Pourquoi certains cinéastes et monteurs décident-ils de poursuivre ou, dans d’autres cas, d’interrompre leur union ? Car c’est bien de couples qu’il s’agit.

Les cinéastes Jacques Audiard, Catherine Breillat, Arnaud Desplechin, Cédric Kahn et Patrice Leconte d’une part, les monteurs et monteuses Laurence Briaud, Pascale Chavance, Yann Dedet, François Gédigier, Joëlle Hache et Juliette Welfling de l’autre, racontent leurs collaborations.

Lire ces témoignages permet d’acquérir de formidables leçons de cinéma, et de mieux cerner la cohérence organique des films, ou comment les différents éléments ne prennent sens qu’une fois assemblés dans un ordre et un rythme parfois différents de ce qui était prévu au départ.

À propos de l’auteur

Frédéric Sojcher

Frédéric Sojcher est né à Bruxelles en 1967. Il a réalisé dix courts métrages et trois longs métrages : Regarde-moi (2000), Cinéastes à tout prix (2004) et Hitler à Hollywood (2011, prix international de la Critique au Festival de Karlovy Vary). Ses livres explorent l’envers du décor des tournages (Main basse sur le film), les parcours épiques de cinéastes (Luc Besson, un Don Quichotte face à Hollywood ?) et la pratique du cinéma (le Manifeste du cinéaste). Professeur à l’université de Paris 1 (Panthéon – Sorbonne), il dirige le master pro en scénario, réalisation et production.

Du même auteur