Black Mountain College
Enseignement artistique et avant-garde
Alan Speller
25 illustrations noir et blanc
La Lettre volée / coll. Palimpsestes
Essai
12 x 18 cm / 184 pages
ISBN 978-2-87317-422-4
2014
21 €
Disponible

En 1933, s’ouvrit en Caroline du Nord un collège atypique, le Black Mountain College. Au départ, celui-ci était destiné à démontrer que, grâce à un programme pédagogique original, il était possible de proposer une nouvelle forme d’enseignement supérieur aux États-Unis. Aux yeux de son fondateur, John Rice, l’inclusion de cours d’art au sein même du programme allait jouer un rôle fondamental dans l’épanouissement de ses étudiants. À cette fin, il engagea un professeur du Bauhaus, Josef Albers, qui allait y enseigner pendant près de quinze ans. De simple expérience pédagogique à ses débuts, le Black Mountain College acquit après la Seconde Guerre mondiale une réputation de foyer expérimental non seulement dans le domaine de l’éducation mais aussi et surtout dans le domaine de la création artistique. John Cage, Robert Motherwell, Willem de Koning et Franz Kline y enseignèrent. Kenneth Noland, Robert Rauschenberg et Cy Twombly firent partie de ses étudiants. C’est à l’initiative de John Cage qu’eut lieu au Black Mountain College le premier happening de l’histoire, événement qui contribua à donner au collège son statut quasi mythique. L’aventure dura un peu plus de vingt ans. Le monde avait changé et il manquait aux héritiers de Rice et Albers leur enthousiasme utopique. Cet ouvrage raconte l’histoire du Black Mountain College et les événements qui contribuèrent à forger sa réputation.

Download English presentation (PDF)

À propos de l’auteur

Alan Speller

Alan Speller (1954) est diplômé en histoire de l’art et archéologie de l’Université libre de Bruxelles. Poursuit actuellement des recherches sur l’art américain du second tiers du XXe siècle.

Du même auteur

Aucun autre livre de cet auteur