filsduroi
Éric Lamblé
Frémok / coll. Amphigouri
Bande dessinée
33 × 33 cm / 96 pages
ISBN 978-2-930204-60-4
2012
33 €
Disponible

Le Fils du roi est une île. Le livre a d’ailleurs failli s’appeler Deux Îles. L’ouvrir, c’est passer les portes d’un livre-monde, un livre spectaculaire.

90 pages dessinées au bic bleu et au bic noir, patiemment, passionnément, à la folie. « Le Fils du roi est un récit qui se veut à la fois mélancolique et grotesque. Une réflexion sur le temps, la lumière, le beau et le laid, l’académique et l’iconoclaste, le monstrueux, la fantaisie, l’enfermement, la folie. »

Dix années à porter ce projet, qui a trouvé sa forme définitive il y a quatre ans. Étrange et fascinant, la réussite du Fils du roi est autant plastique que conceptuelle. « En fin de compte le livre est, j’ai l’impression, une “sorte” de rêve éveillé, où se mêlent réminiscences (liées à mon histoire familiale) et images inventées. Un “monde” qui j’espère existe, n’appartient qu’au livre et laisse le lecteur le réinventer à sa guise. »

À la pauvreté du média, Éric Lambé répond par le prodige, celui de sa propre virtuosité, parvenant à développer et repousser les limites de son outil. « Les outils : bic bleu et bic noir sur carton blanc. Cette technique autorise une énorme liberté d’improvisation dans l’écriture. Le bic généralement utilisé pour écrire, devient ici un outil de dessin. Dans ce projet, le dessin se fait écriture. Les qualités plastiques, le plaisir que j’ai à l’utiliser, son caractère humble et son emploi souvent par les artistes d’Art brut ont aussi déterminé ce choix. »

Le livre est conçu comme un véritable objet d’art, un objet singulier et unique. Pensé avec et pour l’auteur, afin de restituer et magnifier la qualité exceptionnelle des originaux. Livre événement, livre hors norme et déjà culte, de par son format atypique et imposant, de par sa qualité d’impression et de sélection (impression quatre pantones sur papier non couché, reliure cartonnée, tranches à vif teintées en bleu), ce livre est un véritable objet de collection à manipuler avec délectation.

À la lisière de la bande dessinée, de la poésie et des Arts plastiques, le Fils du roi est aussi un projet d’exposition ayant sa propre autonomie, offrant d’autres grilles de lectures que le livre. « Un mur tableaux » reprenant toutes les pages du livre (pas forcément dans le même sens de lecture) auxquelles se rajouteraient les images-pages qui n’auraient pas eu d’utilité dans le livre, sortes d’échecs qui pourraient retrouver une vie, juxtaposées l’une contre l’autre à même le mur. Un gigantesque carré (ou rectangle) à découvrir d’un seul regard synthétique avant de pouvoir « se promener » librement au gré des accroches de chacune des images. Plusieurs expositions ont déjà présenté de manière fragmentaire ce projet.

Dans le cadre du « laboratoire d’images » (production Cargo films – Canal+) et en collaboration avec l’école d’infographie Albert-Jacquard un film d’animation (4,40 m) à été réalisé : Deux ÎlesDeux Îles n’est pas une adaptation du Fils du roi mais y étroitement lié : même univers et reprise fragmentaire du livre.

À propos de l’auteur

Aucune information concernant cet auteur

Du même auteur

Aucun autre livre de cet auteur