mmf
Peggy Antrobus
Couleur livres
Essai
12.7 x 19.8 cm / 304 pages
ISBN 978-2-87003-446-0
2007
17 €
Disponible
Dist. : Interforum Benelux (BE) - Daudin (FR)
chez l'éditeur

Qu’ont en commun des intellectuelles féministes, des groupes de femmes venant en aide aux victimes de la guerre, des militantes pour les droits des lesbiennes, des associations de politiciennes, des femmes croyantes, ou réfugiées, mères de banlieues, ouvrières ou étudiantes? Peut-être bien peu de choses. Or, Peggy Antrobus nous montre que le dialogue est possible. Depuis quelques décennies, notamment à l’ONU et dans des associations d’ONG, des réseaux de femmes travaillent à tisser des liens et à donner aux actions féministes de partout une structure cohérente.

Ce livre retrace les origines du mouvement mondial des femmes, l’étudie dans toutes ses formes, dans son extrême diversité et invite toutes les militantes à collaborer malgré leurs différences. C’est le message d’une pionnière aux nouvelles générations de militantes. Il redonne au mouvement mondial des femmes la place qui lui revient dans la mouvance altermondialiste actuelle et permet de situer l’action des femmes dans le monde et dans l’histoire.

Si les militantes sont présentes sur tous les fronts pour lutter contre la pauvreté et pour la paix, ce n’est pas un hasard. Cela montre au contraire une cohérence dans cet ensemble hétéroclite qu’est le mouvement des femmes, et prouve que le sexisme, l’inégalité, la violence faite aux femmes participent de tous les systèmes d’oppression et de domination. Si les luttes pour la justice sont indissociables des mouvements des femmes, il urge que toutes ces militantes apprennent à se connaître, à se reconnaître et à dialoguer les unes avec les autres.

À propos de l’auteur

Aucune information concernant cet auteur

Du même auteur

Aucun autre livre de cet auteur