Le po+¿te pisse dans son violon
Pierre Autin-Grenier
Les Carnets du dessert de lune / coll. Pousse-Café
Aphorismes
10 x 14 cm / 24 pages
ISBN 978-2-930607-00-9
2010
5 €
Disponible
Dist. : Autodistribué
chez l'éditeur Particuliers Belgique

Un titre pareil, ça pose. Mais rien d’étonnant, lorsqu’on l’accole à celui de son auteur. Ce sont des aphorismes de 1995 restitués une quinzaine d’années plus tard, et qui n’ont rien perdu de leur côté vachard, acerbe, vantard, macho, ironique et souvent désopilant. C’est aussi une manière assez rare chez Autin-Grenier, lui qui aime cultiver les textes assez courts, mais tout de même, quelques pages, il retourne son lecteur en deux ou trois lignes, telle une sentence inouïe de derrière les fagots. C’est parfois absurde, insolite, loufoque. Sans doute ce que je préfère. L’ensemble reste assez régulier, sans trop d’écart de qualité. On a du mal à choisir, et d’abord pour ne pas déflorer, mais bon, une petite pour le route, pour donner un goût dans la bouche…

À propos de l’auteur

Pierre Autin-Grenier

Pierre Autin-Grenier est né un 4 avril du siècle dernier, à Lyon. Il vivait entre sa ville natale et Carpentras avant d’aller, le 12 avril 2014, voir si l’éternité est bien inutile. Prince de la chose brève et du désenchantement comme l’avait surnommé Martine Laval, il est l’auteur de poèmes en prose, de nouvelles, de récits et de textes courts d’autofiction, parus chez de nombreux éditeurs : L’Arbre éditeur, L.O Four, Syros, Le Dé bleu, Les Presses du Languedoc, Gallimard (« L’Arpenteur »), L’Arbre à paroles, Ricochet, La Dragonne, En Forêt/Verlag Im Vald, Le Chemin de Fer, Cadex, Finitudes et les Carnets du dessert de lune. Même si l’on rit franchement à la lecture de ses livres, la rage de vivre dans un monde où la fraternité n’a plus beaucoup de sens pointe souvent derrière l’autodérision, la gouaille joyeuse et les phrases cinglantes avec lesquelles il aborde le quotidien le plus banal.

Du même auteur