signal
Paul Van Ostaijen
Préface et traduction du néerlandais par Jan H. Mysjkin
Le Taillis Pré
Poésie
14.5 x 20.5 cm / 122 pages
ISBN 978-2-87450-139-5
2018
13 €
Disponible

Né en 1896 à Anvers, Paul van Ostaijen appartenait à une génération de jeunes intellectuels qui rêvaient de changer le monde — pour commencer la Flandre —, entre autres par une révolution des arts. À partir du printemps 1914, il entama une carrière journalistique, introduisant le lecteur aux avant-gardes internationales, prenant fait et cause pour l’émancipation flamande. En octobre 1918, il se sentit appelé à donner le Signal, un recueil dans le sillage de l’expressionnisme humanitaire, mais aussi de Walt Whitman et de l’unanimisme français. Le Signal se caractérise par une confession de sentiments humanitaires au comble de la mystique de la souffrance, de l’amour du prochain, de l’union avec l’univers.
Le Signal devint le livre-phare d’un groupe de jeunes poètes flamands qui se croyaient à l’avant-garde en imitant le recueil de Paul van Ostaijen. Lui-même s’en était vite détourné en se frottant au mouvement Dada à Berlin. Dans les années vingt, il donna une seconde fois le Signal — celui de la « poésie pure » —, réalisant jusqu’à sa mort en 1928 une œuvre qui n’a cessé d’inspirer les générations qui ont suivi.
Cette traduction française paraît à l’occasion du centenaire du recueil.

À propos de l’auteur

Aucune information concernant cet auteur

Du même auteur

Aucun autre livre de cet auteur