Soleil-Ecole_1recouv
suivi de l’École des bouffons
Michel de Ghelderode
Postface de Marc Quaghebeur
Espace Nord
Théâtre
12 x 18.5 cm / 176 pages
ISBN 978-2-87568-399-1
2018
9 €
Disponible

Retiré au monastère de Yuste, le vieil empereur Charles Quint tente de se divertir un peu avec un spectacle de marionnettes des plus étranges… Très vite, le manipulateur se révèle être le double de l’Empereur. Né le même jour, au même endroit, cet alter ego a choisi, quant à lui, les voies sataniques ! Pièce en un acte, Le Soleil se couche (1943) déploie le vis-à-vis baroque de deux êtres qui assurent leur métaphore et celle de l’auteur.

Court drame rédigé en 1942 et souvent représenté à la suite d’Escurial, l’École des bouffons met en scène Folial, maître des bouffons, qui, après avoir servi Charles Quint et Philippe II, enseigne son art dans un monastère flamand, où il s’apprête à donner sa dernière leçon et livrer le secret de son art : la cruauté.

À propos de l’auteur

Michel de Ghelderode

Auteur de quatre-vingts pièces, d’une centaine de contes et de poèmes, Michel de Ghelderode (Bruxelles, 1898-1962) a connu un immense succès auprès du public avec la Balade du Grand Macabre, Mademoiselle Jaïre et Barabbas. Ses pièces triomphent à Paris dans les années 1947-1953 et Ghelderode meurt au moment où l’Académie suédoise avait décidé de lui décerner le prix Nobel.

Du même auteur